Sans hésiter du temps

29 novembre 2021

Sonnet long

Sans hésiter du temps

Les boulevards sermonnent

Les boulevards crèvent le palais

Des fuites de temps

 

Craquant la folie hyberdrose

La couleur chante des éclats

De voix et de soucis

Pas lui pas lui et puis et puis

 

Comment se dire la peine

Lorsqu’il pleut sur le siège

Des années et des trésors

Sur les habits de la romantique

 

Aurore de devant le trac

Truc qui chausse les épaules

Les douleurs de frappe

À la saveur du froid

 

Tristesse des doigts expressifs

Le rendu ne confirme point

La tendance du moment

 

Expression fugitive de la pensée

Les lèvres sourient polis

Ne pensons plus à rien

 

Électrochoc des repentances

Courte chasse à l’homme

Roman de lèche vitrine

 

Les épaules sont à gauche

Les épaules sont à droite

Et attachent les petits pains

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Croissants de livres |
Arts littéraires de W&W |
Pintdress8 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Quasinaves