Trombone sur le temps

2 août 2021

Sonnet long

Trombone sur le temps

La moisissure rejoue le fard

Des liquides et des précisions

En connexion rose flou

 

Le monde stabilise ses émois

À la revanche du ciel

Perdre sa source operose

Dans les signes du passé

 

Le moindre sujet se guérit

À une assiette segmentée

De livres et de paperasse

À la moitié des vieilles carpes

 

Loupe au poignet druide

Les énergies manquent de suite

Et les idées ont des couleurs

De tempérance abandonnée

 

Faible lunaire en objection

Qui roule sur le flot de l’âge

Assis et imbriquant le corps

 

Morte raison d’y croire

À la douceur des choses

Au pli des envies voulues

 

Les couleurs sont jaune

De cinglerie ludique

En un retournement de vent

 

Moindre rabbit à la pensée

Il chasse sa besogne

En digérant les oreilles

 

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Croissants de livres |
Arts littéraires de W&W |
Pintdress8 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Quasinaves