Aurore bancale sur son lit

23 mai 2021

Sonnet long

20210523_085822Aurore bancale sur son lit

Dépoussiéré de son être listique

Le blanc de  sa vie est noir

Cadeau de l’espoir action

 

En revêtant cette cristalline

Dame et monsieur fourche

Leurs menus au restaurant

C’est un mauvais placement

 

Cœur de longitude banale

Elle pleure il pleure pleurer

Voici le terme qui consomme

Les flous de la passion

 

Sous une pluie carrée

De diction perdue au fond d’un cratère

Les logossites du saint esprit

S’épanouissent dans le voyage

 

Ils veulent à quoi se sortir

Au boulevard de la ferveur

Étayant des catalogues de cristaux

 

Il dore les classiques perduration

Flambant les lames de quartier

Désir des robes gardées dans le dos

 

Elle bouge au fado existentiel

Pleurant la Crimée électrostatique

Merveille de la rumeur florale

 

Dissidence de la goutte d’eau

Qui a fait déborder le vase

Expression des lacunes terrestres

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Croissants de livres |
Arts littéraires de W&W |
Pintdress8 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Quasinaves